MOLLY – UNE DROGUE QUI A L’AIR INOFFENSIVE – A DES EFFETS SECONDAIRES DÉSASTREUX ET MORTELS

La MDMA, considérée comme une drogue « festive », aussi appelée Molly ou Ecstasy, est généralement prise en comprimé (en haut, à droite) ou en capsule (ci-dessus, à droite).

Molly est un type de MDMA, quelques fois appelée Ecstasy, elle pourrait vous aider à faire la fête toute la nuit, mais elle pourrait aussi vous tuer.

Molly est un autre nom pour la MDMA, un acronyme pour ses composants chimiques 3,4-méthylènedioxyméthamphétamine. C’est une drogue de synthèse similaire à un stimulant et un hallucinogène. Cela donne une sensation d’énergie, de plaisir, une chaleur émotionnelle et une altération des perceptions sensorielles et de la notion du temps.

La MDMA, une poudre ou des cristaux blanchâtres, ne garde pas bien une forme de comprimé, donc l’escstasy, généralement vendue en comprimé, inclut des additifs pour lui faire garder sa forme. Mais « Molly », un diminutif pour « moléculaire », surnommée la MDMA « pure », est habituellement dans une capsule qui contient la poudre sans additifs. Cependant Molly est tout sauf pure. Elle est souvent mélangée avec d’autres drogues de synthèse, des sels de bain, de la cocaïne, de la meth et de la Ritaline. Cela provoque des effets secondaires dangereux et parfois mortels. Dans l’État de New York, durant une période de quatre ans, seulement 13 % des pilules de Molly saisies contenaient de la MDMA.

Molly est tout sauf pure. Elle est souvent mélangée avec d’autres drogues de synthèse, des sels de bain, de la cocaïne, de la meth et de la Ritaline. Cela provoque des effets secondaires dangereux et parfois mortels.

Molly stimule trois substances chimiques dans le cerveau : la dopamine, qui crée une augmentation de l’énergie, la norépinéphrine, qui accélère le rythme cardiaque et la pression artérielle, et la sérotonine, qui affecte l’humeur, l’appétit et le sommeil. Les effets durent de trois à six heures et peuvent inclure des nausées, des crampes musculaires, une vision floue, des frissons et des sueurs. Dans la semaine suivante, le consommateur peut faire l’expérience d’irritabilité, d’agressivité, de dépression, des problèmes de sommeil, de l’anxiété et des problèmes de mémoire et d’attention, une perte d’appétit et une diminution de l’intérêt et du plaisir sexuel.

De fortes doses de MDMA peuvent entraîner une augmentation de la température du corps et cela peut résulter en une insuffisance hépatique, une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale ou même la mort.

Cette drogue, développée en 1912 par un laboratoire pharmaceutique allemand comme coupe-faim, est devenue populaire dans les années 1970 quand les psychiatres ont commencé à l’utiliser lors de psychothérapie sans avoir fait de tests cliniques ou obtenu l’approbation de la US Food and Drug Administration (FDA). À cause de ses effets euphorisants et hallucinogènes, elle est rapidement devenue populaire dans les soirées. En 1985 la FDA a étiqueté la MDMA comme drogue sans vertus médicinales.


FAITS

LA CRIMINALITÉ LIÉE AUX DROGUES

Il est incontestable que la consommation de drogue et la criminalité sont liées. Voici des statistiques qui en sont un exemple :

LA 1re

DROGUE

que l’on trouve dans le corps des personnes arrêtées lors d’un délit est le cannabis

$1

BILLION DE DOLLARS

l’estimation de l’impact économique de la consommation de drogue aux États-Unis en un an.

18

POUR CENT

des détenus dans les prisons fédérales des États-Unis ont été incarcérés pour un crime afin d’obtenir de la drogue

TOUTES LES

53

MINUTES

quelqu’un meurt dans un accident lors de conduite en état d’ébriété.

63

POUR CENT

des personnes arrêtées étaient sous l’influence d’au moins une drogue lors de leur arrestation


SAUVER DE JEUNES VIES

Soutenez la Fondation pour un monde sans drogue et aidez à protéger les jeunes des effets destructeurs de la drogue. Vos dons nous permettent de mettre gratuitement nos documents de prévention à la disposition d’écoles, d’organisations de jeunesse, d’associations et de personnes. Votre soutien nous aide à transmettre aux gens les informations factuelles dont ils ont besoin pour mener une vie saine et sans drogue.