Drogues de synthèse

L’HISTOIRE DES SELS DE BAIN EN QUELQUES MOTS

Les drogues maintenant connues sous le nom de sels de bain ont été synthétisées (artificiellement créées) pour la première fois en France en 1928 et 1929. Certaines ont été, à l’origine, issues de recherches pour un usage médical potentiel, mais la plupart des drogues créées ne menaient à rien en raison de leurs graves effets secondaires, dont la dépendance. L’abus de ces drogues a commencé dans l’ex-Union soviétique pendant les années 30 et 40 où elles ont été employées comme antidépresseurs. Également connues sous les noms de « Cat » et « Jeff », elles ont gagné en popularité aux États-Unis pendant les années 90.

Entre 2004 et 2008, ces drogues ont été employées en Israël jusqu’à ce que l’ingrédient principal ait été déclaré illégal. En 2007, elles ont bénéficié d’une plus grande popularité parmi les toxicomanes quand elles ont commencé à apparaître dans des forums de drogues sur Internet.

Les pilules d’« ecstasy » analysées aux Pays-Bas en 2009 ont révélé que plus de la moitié des pilules ne contenaient pas la drogue principale associée à l’ecstasy, mais plutôt des drogues que l’on trouve dans les sels de bain.10

En 2012, deux des drogues principales utilisées dans les sels de bain ont été déclarées illégales aux États-Unis.11 Cependant, les chimistes clandestins ont alors créé de nouvelles versions avec des formules chimiques légèrement différentes – et en ont fait ouvertement la promotion en tant que sels de bain, ou bien les ont conditionnées en tant que « nettoyant de vitres » ou sous d’autres noms.